Ils ont vaincu l’Enfer !

09/04/2018

Ils ont vaincu l’Enfer !

 

257 kilomètres et 55 kilomètres de pavés, voilà ce que proposait cette nouvelle édition de l’enfer du Nord. Et il fallait être sur la ligne d’arrivée au cœur du vélodrome de Roubaix pour comprendre que cette course n’a rien de comparable.

Silvan Dillier (AG2R LA MONDIALE) a été l’un des valeureux héros du jour. Le Champion de Suisse, membre de l’échappée qui s’est dessinée après 30 kilomètres, termine 2e de cette course dantesque. L’ancien vainqueur d’étape du Giro d’Italia qui roule avec les pédales KEO BLADE CARBON savourait son podium : « Je me suis cassé le doigt le mois dernier et je n’étais même pas prévu sur Paris-Roubaix. C’est incroyable…» Dillier doit sa participation à un forfait de dernière minute dans son équipe. L’équipe FORTUNEO-SAMSIC s’est vaillamment battu. Le grimpeur Brice Feillu revient sur cette journée en enfer : « J’ai fini avec des crampes. J’ai essayé de les maîtriser jusqu’au bout, mais en descendant de mon vélo sur la pelouse j’ai été rappelé à l’ordre… mais c’est Paris-Roubaix, c’est génial ! »

Le Norvégien Sindre Lunke a connu sa première expérience sur les pavés du Nord de la France : « C’était incroyable de voir tous ces gens sur les routes qui criaient et nous supportaient, ça motive à aller jusqu’au bout. Dans les derniers secteurs pavés, c’était la folie, j’ai même entendu quelques supporters norvégiens. »

La page des classiques flandriennes s’est refermée à Roubaix. Place à la trilogie des Ardennaises.